Granulats : types de granulats, granulométrie

Sommaire
Introduction
Qu’est-ce qu’un granulat ?
Types de granulats
Granulométrie
Conclusion

Introduction

Granulats : types de granulats, granulométrie

Les granulats sont des matériaux de construction naturels ou manufacturés, généralement de forme cubique ou arrondie, dont les dimensions varient de quelques millimètres à plusieurs dizaines de centimètres. Ils sont utilisés dans de nombreuses applications, notamment dans la construction de routes, de ponts et de bâtiments.

Les granulats peuvent être classés en fonction de leur origine, de leur forme et de leur granulométrie. Les granulats naturels sont issus de la roche mère, tandis que les granulats manufacturés sont produits à partir de matériaux recyclés ou de déchets industriels. Les granulats peuvent également être classés en fonction de leur forme, en particulier en fonction de leur forme géométrique. Les granulats cubiques sont les plus courants, mais on trouve également des granulats arrondis, en forme de flocons ou en forme de grains. Enfin, les granulats peuvent être classés en fonction de leur granulométrie, c’est-à-dire de la taille des particules qui les composent. Les granulats fins sont généralement utilisés dans les applications qui nécessitent une bonne résistance à la compression, tandis que les granulats grossiers sont utilisés dans les applications qui nécessitent une bonne résistance à l’abrasion.

Qu’est-ce qu’un granulat ?

Les granulats sont des matériaux solides de nature minérale, destinés à être utilisés dans les travaux de génie civil. Ils peuvent être naturels ou manufacturés. Les granulats naturels sont issus de la fragmentation d’un rocher par le gel, l’eau, le vent ou les changements de température. Les granulats manufacturés sont produits à partir de matières premières minérales (sable, gravier, calcaire, etc.) via des processus de concassage et de broyage.

La granulométrie des granulats désigne la distribution des différentes fractions granulaires selon leur diamètre. Les granulats sont classés en fonction de leur granulométrie en trois catégories : les sables (diamètre inférieur à 4 mm), les graviers (diamètre compris entre 4 et 20 mm) et les blocs (diamètre supérieur à 20 mm).

La forme des granulats est également un critère important de classification. Les granulats peuvent être ronds (sables roulés par le vent ou les eaux courantes), irréguliers (broyés) ou anguleux (arrachés aux roches mères par les glaciers ou les eaux courantes). La forme des granulats a une influence sur leur comportement dans les travaux de génie civil. Les granulats ronds sont favorables pour le béton, car ils permettent une meilleure cohésion entre les grains. Les granulats irréguliers et anguleux sont favorables pour les travaux de drainage, car ils permettent une meilleure infiltration de l’eau.

Les granulats sont utilisés dans de nombreux travaux de génie civil, notamment dans la construction de routes, de ponts, de barrages, de digues et de murs de soutènement. Ils peuvent être utilisés en masse, en couche de fondation ou en remblai. Les granulats sont également utilisés comme matériau de construction pour la fabrication de béton et de mortier.

Types de granulats

Granulats : types de granulats, granulométrie

Les granulats sont les matériaux de construction les plus couramment utilisés. Ils sont constitués de grains de roche, de sable ou de gravier, et sont classés en fonction de leur granulométrie, c’est-à-dire de la taille des grains.

Les granulats fins sont les plus couramment utilisés dans la construction, car ils sont faciles à manipuler et à mettre en place. Ils sont cependant moins résistants que les granulats grossiers et peuvent être facilement érodés par le vent ou la pluie.

Les granulats grossiers, quant à eux, sont plus résistants et plus durables, mais sont plus difficiles à manipuler et à mettre en place. Ils sont donc généralement réservés aux travaux de construction plus importants, comme les fondations ou les murs.

La granulométrie des granulats est également importante pour leur résistance à la compression. Les granulats fins ont une meilleure résistance à la compression que les granulats grossiers, car les grains fins sont plus serrés et ont moins tendance à se déplacer.

Enfin, la granulométrie des granulats a une influence sur leur capacité à absorber l’eau. Les granulats fins absorbent moins l’eau que les granulats grossiers, ce qui les rend plus adaptés aux travaux exposés aux intempéries.

Granulométrie

Les granulats sont des agrégats de roches éruptives, sédimentaires ou métamorphiques, dont la granulométrie (c’est-à-dire la taille des grains) est comprise entre 2 mm et 200 mm. Ils sont classés en fonction de leur diamètre :

– les granulats fins (ou sables) : diamètre inférieur à 4 mm ;
– les granulats moyens : diamètre compris entre 4 et 20 mm ;
– les granulats grossiers : diamètre supérieur à 20 mm.

Les granulats fins sont composés de sable, de graviers et de fines particules de roche. Les granulats moyens sont composés de graviers et de grosses particules de roche. Les granulats grossiers sont composés de gros cailloux et de blocs de roche.

La granulométrie des granulats est importante car elle influence leur comportement au moment de la mise en œuvre, notamment leur résistance à l’écrasement. Les granulats fins sont généralement utilisés dans les bétons de chape, les mortiers et les enduits, car ils permettent de réaliser des mélanges fluides et facilement manipulables. Les granulats moyens sont quant à eux utilisés dans les bétons de structure, car ils permettent de réaliser des mélanges plus résistants. Les granulats grossiers sont quant à eux utilisés dans les bétons de fondation, car ils permettent de réaliser des mélanges très résistants.

La texture des granulats est également importante. Les granulats fins sont généralement plus lisses que les granulats grossiers, ce qui leur confère une meilleure résistance à l’érosion. Les granulats grossiers, quant à eux, ont une surface plus rugueuse, ce qui leur confère une meilleure résistance à la compression.

Conclusion

Pour conclure, il existe différents types de granulats, dont le sable, le gravier, les cailloux, les gravillons, les galets, les débris de roche et les déchets de construction. La granulométrie désigne la taille des granulats. Les granulats fins sont plus petits que les granulats grossiers. Les granulats fins sont utilisés dans les bétons de ciment, les mortiers, les enduits et les couches de base, tandis que les granulats grossiers sont utilisés dans les couches de base et les revêtements de sols.

Laisser un commentaire